Volleyball Québec

4545 avenue Pierre-De Coubertin
Montréal QC   H1V 0B2
Courriel : info@volleyball.qc.ca
Téléphone : 514 252-3065
Télécopieur : 514 252-3176

MISSION
- Promouvoir la pratique du volleyball et du volleyball de plage
- Développer l’excellence en volleyball et en volleyball de plage
- Former les intervenants en volleyball et en volleyball de plage

Âge : 16 ans
Positions jouées : Attaquante / Libéro au sein de l’équipe du Québec
Études : Secondaire 5 à l’école secondaire de Triolet à Sherbrooke
Équipes
Club Envolley de Sherbrooke et programme sport-études de l’école secondaire du Triolet
– Équipe civile 18 ans et moins qui évolue dans le Circuit de Volleyball Québec
– Équipe juvénile des Harfangs du Triolet qui évolue dans la ligue scolaire division 1 du RSEQ
– Équipe du Québec relève B en 2015

Performances marquantes
2013 : Médaille de bronze au Championnat régional benjamin division 2 du RSEQ
2014 : Médaille d’argent au Championnat Volleyball Québec 15 ans et moins
2015 : Médaille d’or au Championnat régional cadet division 2 du RSEQ

Questions
Pourquoi et comment as-tu commencé à jouer au volleyball?
Chez nous, on est une vraie famille de volleyeurs. Mon père a déjà joué dans l’équipe canadienne quand il était jeune et il a entraîné l’équipe des Universiades pendant plusieurs années. De plus, ma mère est une arbitre de niveau national. Je n’étais même pas encore née et j’étais déjà dans les gymnases. On peut dire qu’ils ont eu une assez grande influence sur moi. Quand j’étais jeune, j’allais très souvent avec ma mère aux matchs qu’elle arbitrait et c’est à partir de ce moment que j’ai eu la piqûre pour ce sport. Après le match, je demandais toujours à mon frère ou à quelqu’un de jouer. J’adorais ça! C’est pour cela que depuis le début de mon secondaire, j’ai décidé de poursuivre cette passion et je ne le regrette aucunement.
Pourquoi aimes-tu le volleyball?
J’adore le volley, car c’est tellement une ambiance amusante et motivante. Pour moi, les pratiques passent beaucoup trop rapidement et, en tournoi, je m’éclate complètement. Je suis une personne habituellement réservée, mais lorsque je pratique ou que je joue, je deviens une personne complément différente et j’aime ça! J’aime aussi le fait que ce sport soit axé sur la tactique. On doit beaucoup lire et analyser et c’est ça la beauté du volleyball. Il faut tenter d’analyser l’adversaire pour pouvoir prendre l’avantage. Ce n’est pas juste cogner et lever la balle, c’est aussi de comprendre le jeu.

Comment se déroule ta saison 2015-2016?
Ma saison se déroule assez bien. La division 1 du RSEQ représente un bon niveau de volleyball et, avec mon équipe, nous avons clairement notre place dans cette ligue et la capacité de jouer contre toutes les formations qui y évoluent. C’est normal que cela ne soit pas toujours facile, mais c’est un super défi à relever et j’ai très hâte au provincial.
Quels sont tes objectifs à court et à long terme en volleyball ?
Un de mes objectifs à court terme est de toujours vouloir améliorer ma technique. Je n’arrête jamais de penser à ça, car pour évoluer plus loin, il faut que la technique soit présente et qu’elle soit la plus parfaite possible. Sinon, j’aimerais beaucoup me dépasser et perfectionner mon niveau de jeu au collégial.
Quelles sont tes plus grandes forces en tant que joueur?
J’ai un bon leadership sur un terrain. J’essaie toujours de mettre mes coéquipières en confiance et de les amener à être moins stressées.
Quel est ton plus grand défi en tant qu’athlète?
C’est beaucoup plus un rêve qu’un défi, mais je pense que pour tout athlète, c’est de viser le plus haut niveau possible. Il faut beaucoup de volonté, car c’est un très gros défi à relever, mais je pense que j’ai besoin de ce défi pour pouvoir me dépasser.
Quel est ton meilleur souvenir en volleyball ?  
Mon meilleur souvenir était quand nous avons gagné le régional cadet division 2 en 2014-2015. Cela faisait vraiment longtemps que nous travaillions pour cette médaille. J’étais très fière de mon équipe!


As-tu un rituel d’avant-match ?
J’écoute toujours de la musique le soir et le matin avant d’aller au tournoi. Je dois être dans ma bulle et me visualiser. Sinon, je suis du genre à me mettre beaucoup de pression donc, je me dis toujours avant chaque match : « Fais juste jouer au volley. Je sais que tu es capable de faire ça. » Cela me permet de me calmer et de débuter le match du bon pied.
Sur quels éléments techniques dois-tu travailler au cours des prochaines années?
Ma stabilité à la réception. Quand je suis stable, le ballon va généralement où je veux qu’il aille. Il faut juste que je travaille à ce que cela se produise pas mal tout le temps.

Dans ton développement comme athlète, quels sont les avantages de faire partie d’un programme sport-études?
Depuis secondaire 3, je fais partie du programme sport-études de mon école secondaire du Triolet. L’avantage est que tu as tellement plus de volume de balles par semaine que lorsque tu as seulement des pratiques le soir. Tu as encore plus la chance de te développer bien et rapidement. Il y a aussi le fait de compter sur de très bons entraineurs qui t’aident et qui te poussent à te dépasser.
Depuis que tu pratiques le volleyball, y a-t-il un entraîneur ou une personne qui a eu une grande influence dans ton développement?
Oui, mes deux entraineurs qui se sont complètement dévoués à notre développement et à notre réussite depuis secondaire 2 : Jimmy Caron et Christian Bougie. Ils ont toujours fait ce qui était le mieux pour nous et j’en suis très reconnaissante. Ils ont vraiment fait en sorte que mes années de volleyball avec les Harfangs du Triolet soient des plus belles. Je vais garder de merveilleux souvenirs en partie grâce à eux!
Dans quel programme te dirigeras-tu au Cégep ?
Je me dirige en sciences de la nature, profil santé au Cégep de Sherbrooke.
Quel métier/profession aimerais-tu pratiquer plus tard?
Je n’ai pas vraiment de métier précis en tête pour le moment, mais le domaine de la santé m’attire beaucoup.

Merci Catherine et bonne chance pour tes Championnats !