Volleyball Québec

4545 avenue Pierre-De Coubertin
Montréal QC   H1V 0B2
Courriel : info@volleyball.qc.ca
Téléphone : 514 252-3065
Télécopieur : 514 252-3176

MISSION
- Promouvoir la pratique du volleyball et du volleyball de plage
- Développer l’excellence en volleyball et en volleyball de plage
- Former les intervenants en volleyball et en volleyball de plage

Volleyball Québec a rendu public un guide de reprise régulièrement mis à jour en regard des nouvelles directives reçues. En complément, nous vous proposons une page de questions et réponses.


* Les prochaines réponses sont basées sur des directives de la Direction du sport, du loisir et de l’activité physique.

Dernière mise à jour : 17 septembre 2020


Q : Est-ce que le port du masque s’applique lors de la pratique du volleyball ou du volleyball de plage ?

R : Dès le 24 août, le port du couvre-visage sera obligatoire pour toute personne âgée de 10 ans et plus* dans les lieux intérieurs où sont offerts des activités physiques et sportives. Le couvre-visage dans ces lieux doit être porté en tout temps (à l’arrivée, dans les déplacements, dans les vestiaires, etc.), à l’exception des moments suivants :

  • lors de l’activité physique et sportive **;
  • lorsque la personne est assise sur un banc de joueurs en attente d’une substitution (en sport collectif par exemple) ET que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée;
  • lorsque la personne est assise à titre de spectateur (notamment dans des gradins) ET que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée;
  • lorsque la personne est assise dans une aire de restauration ET que la distanciation physique minimale de 1,5 mètre est respectée.

*Pour les enfants de 2 à 12 ans, le port du couvre-visage dans ces lieux est fortement recommandé, mais non obligatoire. 
**Il est toutefois fortement recommandé de porter un couvre-visage lors des activités de faible intensité (ex. marche) dans les espaces publics où la distanciation physique ne peut être maintenue. Il est également recommandé aux entraineurs, préposés à l’équipement et personnel médical de porter le couvre-visage s’ils ne peuvent respecter en tout temps la distanciation physique.

—————

Q : En regard de la question « Avez-vous été en contact avec une personne atteinte (ou en attente d’un test, car en contact avec un personne atteinte) ? », devons-nous automatiquement exclure de nos activités toute personne du domaine de la santé ? 

R : La définition généralement acceptée « d’avoir été en contact avec une personne déclarée positive à la COVID-19 » signifie avoir été à l’intérieur d’un mètre d’une personne déclarée positive à la COVID-19 pendant plus de 15 minutes sans protection personnelle. En cas de doute sur le contact que vous avez eu avec une personne déclarée positive à la COVID-19 dans les 14 derniers jours, communiquez avec la santé publique de votre région pour décrire le présumé contact et obtenir conseil.

Donc, les employés du système de la santé n’ont pas à être systématiquement tenus à l’écart d’activités sportives puisque les protocoles en place prévoient les mesures de protection personnelle. Cependant, si un employé du système de la santé se retrouvait, dans une situation exceptionnelle, à l’intérieur d’un mètre d’une personne déclarée positive à la COVID-19 sans protection pendant plus de 15 minutes, cet employé ne pourrait participer à l’activité sportive. 

—————

Q : La vérification de l’état de santé d’un participant en lien avec les symptômes de la COVID-19 et si elle été en contact avec une personne déclarée positive à la COVID-19 doit porter sur combien de jours?

R : Les normes de la santé publique précisent une période d’activité du virus de 14 jours, les contrôles de la santé des participants doivent donc être faits sous forme de deux questions verbales vérifiant que la personne ne présente pas de symptômes de la COVID-19 et qu’elle n’a pas été en contact avec une personne déclarée positive à la COVID-19 dans les 14 derniers jours.

—————

Q : Est-ce qu’il est possible de faire des activités non-supervisées en respectant les recommandations émises par la fédération? Par exemple, est-il possible de jouer entre amis sans entraineur ou ligue organisée?

R : La fédération régit le sport fédéré (événements organisés par la fédération ou ceux reconnus par la fédération offerts par ses clubs affiliés). Les personnes, membres ou non de leur fédération, qui désirent faire de la pratique libre ou participer à une ligue privée doivent s’informer et suivre les règles de la santé publique en vigueur. Elles assument les risques à titre personnel.

—————

Q : Est-ce possible pour notre club affilié à la fédération de tenir des événements (autres que des entrainements avec nos athlètes membres de la fédération) en suivant les normes du guide de reprise sans nécessairement que tous les participants ne soient membres ou sans nécessairement faire reconnaitre mon événement par la fédération?

R : La fédération régit le sport fédéré (événements organisés par la fédération ou ceux reconnus par la fédération offerts par ses clubs ou organisateurs affiliés). Pour que la fédération régisse un tournoi, ligue, camp ou école de volleyball, qui sont des événements qui sortent des activités régulières d’un club affilié, ce dernier doit soumettre une demande de reconnaissance à la fédération. La reconnaissance d’un événement inclut la notion de membre d’un jour pour tous les participants à l’événement pour le temps de l’événement, que ceux-ci soient membres annuels ou non. La reconnaissance et le membership permettent aussi d’assurer l’activité et ses participants.

La fédération ne peut reconnaitre les événements non sanctionnés. Les organismes affiliés ou non qui tiennent des événements non sanctionnés ont l’entière responsabilité de se conformer à la Loi de la sécurité dans les sports, d’obtenir les approbations des autorités gouvernementales pour leur événement et d’en assumer seuls les risques.

—————

Q : En tant qu’organisateur de ligues récréatives pour adultes, est-il possible de reprendre mes activités le 22 juin, en respectant les règles de la fédération et de la santé publique?

R : Oui, mais l’organisateur doit être affilié à sa fédération et il doit faire reconnaître sa ligue. La fédération régit le sport fédéré (événements organisés par la fédération ou ceux reconnus par la fédération offerts par ses clubs ou organisateurs affiliés). Pour que la fédération régisse un tournoi, ligue, camp ou école de volleyball, l’organisateur doit soumettre une demande de reconnaissance à la fédération. La reconnaissance d’un événement inclut la notion de membre d’un jour pour tous les participants à l’événement pour le temps de l’événement, que ceux-ci soient membres annuels ou non. La reconnaissance et le membership permettent aussi d’assurer l’activité et ses participants.

La fédération ne peut reconnaitre les événements non sanctionnés. Les organismes affiliés ou non qui tiennent des événements non sanctionnés ont l’entière responsabilité de se conformer à la Loi de la sécurité dans les sports, d’obtenir les approbations des autorités gouvernementales pour leur événement et d’en assumer seuls les risques.

—————

Q : Est-ce qu’un tournoi régional ou provincial de volleyball de plage est un événement d’envergure et donc interdit jusqu’au 31 août?

R : Les tournois régionaux et provinciaux de volleyball de plage ne sont pas considérés dans la définition d’événements d’envergure. Ils ne sont donc pas dans la catégorie des événements interdits jusqu’au 31 août.

—————

Q : Est-ce que les camps espoir de Volleyball Québec pourront avoir lieu?

R : Les camps espoir de Volleyball Québec pourraient avoir lieu à compter du 22 juin en autant que les règles du guide de l’Association des camps de jour du Québec soient respectées. Pour le contenu technique spécifique au volleyball, les responsables des centres espoir devront respecter le Guide de reprise des activités de Volleyball Québec.


Si vous avez une question concernant le Guide de relance des activités de Volleyball Québec, vous pouvez écrire à communication@volleyball.qc.ca.